Impôts différés : Décalages temporaires Principes Dans les comptes sociaux, l’impôt comptabilisé correspond à l’impôt exigible, c’est à dire à l’impôt dû ou à recevoir et dont le règlement n’est pas subordonné à la réalisation d’opérations futures. Cependant, les opérations réalisées par l’entreprise peuvent avoir des conséquences fiscales positives ou négatives autres que celles prises en considération pour le calcul de l’impôt exigible. Il en est par exemple ainsi pour des opérations réalisées au cours d’un exercice mais qui ne sont imposables ou déductibles qu’au titre d’un exercice ultérieur. Dans les comptes consolidés, et dans un souci de rattachement de l’impôt au même exercice que les charges et produits qui y sont liés, il convient de calculer un impôt différé sur ces décalages temporaires. Il convient de noter que les charges définitivement non déductibles ou les produits non taxables (différences permanentes) ne donnent jamais lieu à la constatation d’un impôt


Le contenu complet est visible pour les membres inscrits sur conso-online. Merci de vous identifier ou de vous enregistrer en tant que nouvel utilisateur ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés