Consolidation d’une société acquise : Intégration Globale Principes Lors de la prise de contrôle d’une entreprise, les actifs et passifs de l’entreprise acquise sont évalués en juste valeur à la date d’acquisition. La différence entre le coût d’acquisition des titres et la quote-part du Groupe dans la juste valeur de ces actifs et passifs constitue l’écart d’acquisition (cf. Calcul de l’écart d’acquisition) Le montant résultant de l’évaluation des actifs identifiables constitue ainsi leur nouvelle valeur brute. Celle-ci sert de base aux calculs ultérieurs des plus ou moins-values en cas de cession, ainsi que des dotations aux amortissements et aux dépréciations qui apparaîtront dans les résultats consolidés. La différence entre cette valeur d’entrée dans le bilan consolidé et la valeur comptable du même élément dans le bilan de l’entreprise contrôlée est appelée « écart d’évaluation ». L’intégration globale d’une société acquise se déroule selon la même démarche que l’intégration globale d’une société


Le contenu complet est visible pour les membres inscrits sur conso-online. Merci de vous identifier ou de vous enregistrer en tant que nouvel utilisateur ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés