Variation du taux d’IS : impact sur les impôts différés Principe En normes IFRS, les impôts sont évalués sur la base des taux adoptés ou quasi-adoptés à la clôture. Les impôts différés doivent être ajustés en cas de variation des taux, selon le principe de symétrie, en contrepartie du compte de résultat sauf si les variations concernent des éléments comptabilisés en autres éléments du résultat global ou directement en capitaux propres. On note également le cas particulier de l’impôt différé constaté directement en capitaux propres lors d’un changement de méthode et pour lequel les ajustements ultérieurs ne sont pas nécessairement constatés en capitaux propres. Il convient alors de se référer au traitement que l’on aurait apporté à l’impôt différé si la nouvelle méthode avait été appliquée dès l’origine. Il en est de même pour les impôts différés constatés directement en capitaux propres lors de l’établissement du bilan d’ouverture IFRS. Les normes


Le contenu complet est visible pour les membres inscrits sur conso-online. Merci de vous identifier ou de vous enregistrer en tant que nouvel utilisateur ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés