Ecart d’acquisition négatif : Normes françaises et IFRS Principes Lors de la prise de contrôle d’une entreprise, les actifs et passifs de l’entreprise acquise sont évalués en juste valeur à la date d’acquisition. La différence entre le coût d’acquisition des titres et la quote-part du Groupe dans la juste valeur de ces actifs et passifs constitue l’écart d’acquisition (cf. Calcul de l’écart d’acquisition). L’écart d’acquisition est le plus souvent positif et correspond à des éléments non identifiables séparément de l’entreprise acquise : la notoriété de la cible, le rachat de parts de marchés, la prise de contrôle d’un concurrent, la synergie avec les produits du groupe, le savoir-faire technique, le capital humain… ou plus financièrement au supplément de rentabilité de l’ensemble des actifs et passif acquis par rapport à une évaluation séparée de chacun de ces actifs et passifs. Il arrive pourtant que le coût d’acquisition des titres soit inférieur à


Le contenu complet est visible pour les membres inscrits sur conso-online. Merci de vous identifier ou de vous enregistrer en tant que nouvel utilisateur ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés