Elimination des opérations intragroupe : Opérations réciproques Principes L’élimination de toutes les opérations intervenues au cours de l’exercice entre les sociétés du périmètre découle de la logique même de la consolidation : présenter les comptes de ces différentes sociétés comme si elles ne constituaient plus qu’une entité économique unique. Cette entité ne peut, par définition, réaliser des opérations avec elle-même. Ainsi, les comptes consolidés, ne doivent-ils refléter que les opérations réalisées à l’extérieur du groupe. Les opérations réciproques sont celles dont l’élimination n’affecte ni les capitaux propres, ni le résultat consolidé. En pratique, il s’agit des : Opérations réciproques Bilan (clients/fournisseurs, prêts/emprunts, comptes courants…) ; Opérations réciproques Résultat (achats/ventes, prestations reçues/fournies, frais financiers/produits financiers…) ; Engagements reçus et donnés. L’élimination des comptes réciproques est simple dans son principe (les comptes concernés sont soldés l’un par l’autre) mais peut  présenter de grandes difficultés pratiques, notamment en ce qui concerne le recensement et le rapprochement


Le contenu complet est visible pour les membres inscrits sur conso-online. Merci de vous identifier ou de vous enregistrer en tant que nouvel utilisateur ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés