Corrigé  – Cas pratique n° 6 : Elimination des opérations internes Nous considérons que : –          F1 est intégrée globalement ; –          F2 est intégrée proportionnellement ; –          F3 est mise en équivalence. Les écritures d’élimination des opérations internes peuvent être présentées ainsi : Elimination des dividendes internes  Les dividendes reçus par M sont éliminés en totalité, indépendamment de la méthode de consolidation retenue. En outre, aucune imposition différée n’est à constater :  Elimination des marges en stocks internes F1 est consolidée par intégration globale. L’élimination de la marge en stock est donc pratiquée à 100%. Les intérêts minoritaires ne sont pas à constater sur cette écriture, dans la mesure où le profit interne est réalisé par la société-mère. Il convient par ailleurs de procéder à l’élimination de l’achat / vente réciproque : L’élimination de la marge en stock chez F3 s’effectuera à hauteur de son pourcentage de détention. Aucune élimination d’opération réciproque n’est à constater. Par


Le contenu complet est visible pour les membres inscrits sur conso-online. Merci de vous identifier ou de vous enregistrer en tant que nouvel utilisateur ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés