Corrigé – Cas pratique n° 4 : Conversion des comptes en monnaies étrangères 1) Méthode du cours de clôture La conversion du bilan de F se présente ainsi : En ce qui concerne le compte de résultat, tous les éléments sont convertis au taux moyen de l’exercice :   La variation de l’écart de conversion s’explique ainsi :   2) Méthode du cours historique Selon cette méthode, les éléments non monétaires sont convertis au cours historique, les éléments monétaires au cours de clôture, et le résultat est déterminé par différence entre les actifs et les passifs ainsi convertis : Au compte de résultat, les produits et les charges sont convertis au taux moyen de l’exercice, hormis ceux rattachés à un élément bilanciel non monétaire (amortissements et stocks), qui sont alors convertis au taux du poste auquel ils se rattachent. Le résultat est reporté du bilan, et l’écart de conversion calculé par différence :     ©


Le contenu complet est visible pour les membres inscrits sur conso-online. Merci de vous identifier ou de vous enregistrer en tant que nouvel utilisateur ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés