Corrigé – Cas pratique n° 1 : Consolidation d’une société créée  1)      Consolidation d’une société créée : En intégration globale L’intégration globale de F consistera à additionner les comptes de M et de F, à éliminer les opérations réciproques puis à partager les capitaux propres et le résultat de F entre les intérêts de M et les intérêts minoritaires. Bilan consolidé au 31/12/N : Compte de résultat consolidé au 31/12/N : Ecritures de consolidation :   2)      Consolidation d’une société créée : En intégration proportionnelle Pour Intégrer proportionnellement F, il conviendra d’additionner les comptes de M et 80% des comptes de F. Les opérations réciproques seront éliminées dans la limite du pourcentage d’intérêt. Bilan consolidé au 31/12/N : Compte de résultat consolidé au 31/12/N : Ecritures de consolidation :   3)      Consolidation d’une société créée : En mise en équivalence La mise en équivalence de F consiste à substituer à


Le contenu complet est visible pour les membres inscrits sur conso-online. Merci de vous identifier ou de vous enregistrer en tant que nouvel utilisateur ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés